Qu’il te soit fait selon ta foi

Avez-vous remarqué que lorsque des malheureux viennent demander à Jésus de les guérir ou de guérir des proches, après une phase de discussion, Jésus les renvoie en leur disant « va, qu’il te soit fait selon ta foi » ? Dans Jean, on peut également lire « croyez, et vous serez sauvés », ce qui me semble assez proche.

En fait, ce que Jésus soigne chez ces gens, c’est leur âme. Or, nos actes sont déterminés par nos émotions (étymologiquement : qui met en mouvement), celles-ci étant causées par notre interprétation au travers du prisme de nos croyances de ce qui nous advient.

La démarche thérapeutique de Jésus est essentiellement la même que celle des thérapies comportementales et cognitives (TCC) : agissez sur vos croyances, cela transformera vos émotions et vos comportements, vos nouvelles expériences venant ensuite affiner et enrichir vos croyances, et ainsi de suite.

Vous remarquerez que dans les paroles de Jésus, l’action est aussi importante que la foi, que ce soit dans le « va ! » qui précède ses guérisons ou dans le « viens » qu’il dit au jeune homme riche ou aux disciples qu’il appelle.

Cet accent mis sur l’action exprime que la foi n’est pas une chose figée qui pourrait être acquise une bonne fois pour toutes, tranquillement et confortablement. Jésus nous dit que la foi est mouvement, cheminement vers Dieu, et que ce chemin passe par le doute et l’expérience.

Quand Jésus nous dit « croyez et vous serez sauvés », il exprime que la foi nous sauve parce qu’elle nous aide à remettre en question nos certitudes et nos limitations et à oser avancer en femmes et hommes libres sur le chemin de la vie sous le regard de Dieu.

Ce contenu a été publié dans Articles, Jésus coach. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.